dimanche 30 mai 2010

Des nouvelles de notre Fred

On vient de quitter notre champion sur son lit de douleur .
Il est toujours en réanimation, a 7 côtes de facturées , il a un drain pleural, et souffre un peu moins (enfin c'est ce qu'il nous a dit,sacré frédo!), le moral commence à revenir.

Arnaud

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Courage Fred,tu vas te refaire, on veut revoir notre capitaine de route rapidement avec nous.
Olivier P.

Anonyme a dit…

Les cyclistes de l'AS ADP souhaitent un prompt rétablissement à Fred.

Courage à lui.

Anonyme a dit…

Du courage puis de la patience et on te reverra parmi nous dans les pelotons.
Une pensée pour tes proches qui vont te soutenir pour passer cette épreuve.
Roland aco

Anonyme a dit…

bon rétablissement a toi fred les champions se remette très vite en forme courage lionel h.

Raphaël a dit…

Bon rétablissement Fred, et beaucoup de courage, on sait d'ailleurs que tu n'en manques pas.
A bientôt sur les routes.
Raf du CSBC

Frédéric de l'ABC a dit…

Courage Frédéric et bon rétablissement !

A bientot sur un velo

Frédéric Thibault et Antony Berny Cycliste

Anonyme a dit…

Salut Fredo Bon courage!On les aura l année prochaine
PH ORSATTONI (VCBS)

Anonyme a dit…

Bon rétablissement à Fred le "tonton"
d'Arnaud

Gérard alias VENDEE U

Anonyme a dit…

Bon courage pour ton rétablissement.
tout notre soutien de la part des potes CC SACLAY
Christian CROS dit lv

Anonyme a dit…

Bon courage Fred.
Un mauvais moment à passer pour revenir encore plus fort !
Sincere pensée

Seb Cordin
CCS

Anonyme a dit…

Bon courage Fred, on pense a toi avec Marianne, et on espère te voir vite et sur ton vélo, repose toi bien, Marianne et Richard (dit coeur de lion) CC Saclay

Anonyme a dit…

Bonsoir Frédéric,
Je te souhaite un prompt et complet rétablissement.
J'espère que tu ne souffres pas trop, ce genre de gamelles étant particulièrement douloureux...

Bon courage encore, les coureurs de Lardy s'associent à mon message.

Tu serais un gamin on dirait que c'est le métier qui rentre...mais à nos âges on va devoir trouver autre chose.
Alain Pitous/ Cosrl

Partagez